Trésorerie, chiffre d’affaires, résultats… quels indicateurs suivre dans un tableau de bord ?

Un tableau de bord est pour une entreprise, un outil sur lequel mesurer les performances par rapport aux objectifs. Pour ce faire, il est du devoir de l’entrepreneur de dresser une liste des indicateurs de performance à placer sur le tableau de bord. Le tableau de bord et les indicateurs de performance constituent pour l’entrepreneur, un système de pilotage des activités de l’entreprise.

Utilités du tableau de bord

Le tableau de bord sert, grâce aux indicateurs de performance à identifier les écarts entre les prévisions et les réalisations, à surveiller la conformité des performances aux objectifs fixés. Les indicateurs du tableau de bord servent de repère pour l’entreprise, lui permettant de prévenir la propagation des mauvaises gestions de certains domaines dans la gestion globale de l’entreprise. Ils permettent également d’avoir une vision synthétique de l’entreprise, d’anticiper les futurs besoins d ainsi que de convaincre les potentiels investisseurs. Aussi, la finalité du tableau de bord et des indicateurs de performance est d’améliorer la gestion de l’entreprise.

Les principaux indicateurs du tableau de bord

Il existe  bon nombre d’indicateurs de performance, dresser une liste exhaustive de ceux-ci s’avère une tâche compliquée voire impossible. Toutefois, il existe 4 axes importants dans lesquels se regroupent les indicateurs de performance dans tout tableau de bord : le commerce, la production, les ressources humines et l’administratif. Prenons comme exemples les indicateurs fréquemment utilisés par les TPE et les PME .Il s’agit notamment des indicateurs des activités commerciales, des activités de production, des activités de logistique, de la finance, des ressources humaines, des achats et de l’informatique, des indicateurs se regroupant tous dans ces quatre grandes catégories.

Sélectionner les indicateurs les plus pertinents

Il n’existe pas d’indicateurs pertinents types, cela va dépendre de la stratégie poursuivie, du contexte de chaque projet et des besoins de l’action à piloter. Avant la sélection de ces indicateurs, il faut donc clarifier les objectifs stratégiques. Il faudra ensuite communiquer son équipe sur ces objectifs et dresser en fonction de ceux-ci le tableau de bord. Cependant trois indicateurs sont à ne pas négliger, leur inclusion dans le tableau de bord est impérative. En premier lieu, les indicateurs financiers sont ceux qui vont vous éviter la faillite : les chiffres d’affaires mensuels, les dépenses mensuelles, les liquidités et la trésorerie disponible. Ensuite, le côté logistique dont la gestion de la production, la gestion des stocks, les achats etc… Enfin et non le moindre, les indicateurs de l’activité commerciale : prospections, ventes, concurrence etc…

Logiciel de comptabilité, l’allié indispensable des entreprises
Quelles sont les obligations comptables d’une entreprise ?